Inside Lamborghini Genève #3

Pour ce 3e volet consacré aux arcanes de Lamborghini Genève, nous plongeons au cœur de la bête et mettons les mains dans le moteur, en compagnie de Camillo et Aniello, le duo gagnant de l’atelier mécanique.
Avec leur connaissance parfaite de chaque modèle, ce sont eux qui assurent l’entretien et les réparations des véhicules confiés à la concession.

C’est la base

Camillo est mécanicien et chef d’atelier. Son binôme, Aniello, est technicien en électricité et électronique. Leurs compétences respectives leur permettent d’être parfaitement complémentaires et de gérer avec une grande efficacité tous les problèmes qui peuvent survenir sur une voiture.
Présents depuis l’ouverture de la concession il y a 17 ans, ils ont tous les deux quitté Fiat lorsque leur ancien directeur et son associé –dont ils avaient réparé la Diablo bien avant ça, le monde est petit– leur ont proposé de les rejoindre pour cette aventure naissante.
Pour celles et ceux qui ont lu le précédent « Inside Lamborghini Genève », souvenez-vous, ils ont alors entrainé Claudia avec eux, formant les bases d’une équipe soudée et passionnée.

Courant continu

Il aime tous les modèles de la marque, vraiment et sincèrement. Il a une petite affection particulière pour l’Huracan Performante mais fondamentalement, ses coups de coeur se portent sur les 12 cylindres, telle cette Aventador d’un bleu magnifique qu’il nous fait découvrir dans le show-room. Comme tout aficionado de la marque, il apprécie le fait que ce soit des moteurs atmosphériques, fiables et puissants, qui sont à la mécanique ce qu’une montre à complication est à l’horlogerie.

Pour l’Aventador, Lamborghini est partie d’une page blanche ; du moteur au châssis, tout a été crée dans l’usine de Sant’Agata Bolognese, faisant de ce modèle un pur produit Lamborghini. C’est le seul constructeur de renom à faire cela

Réviser l’histoire

L’affection de Camillo et Aniello pour Lamborghini ne tient pas qu’au design, à la puissance ou aux technologies d’avant-garde utilisées par la marque, bien que cela compte fortement ! Les deux italiens aiment aussi l’histoire des origines et la personnalité fougueuse et avant-gardiste de son fondateur, Ferruccio Lamborghini. En effet, rares sont ceux qui, après une remarque désobligeante d’Enzo Ferrari, se seraient lancé dans la construction de leurs propres voitures de sport, avec le succès que l’on connait.

Assister à la naissance d’une belle histoire est un moment précieux et nos deux spécialistes en savent quelque chose, eux qui n’oublieront jamais la première Lamborghini livrée à la concession, laquelle n’était même pas finie. Après des mois de projection, le rêve devenait réalité et il était temps de s’employer à l’entretenir, avec un enthousiasme et un respect qui se retrouvent chez tous ceux qui s’approchent d’une Lamborghini.

Professionnels, investis et attentifs aux détails, les deux hommes sont vigilants à toutes les étapes lorsqu’on leur confie un véhicule, ce qui leur a permis de nouer une relation de confiance avec nombre de clients.
Si chaque rouage est important dans une marque de légende, on peut affirmer sans sourciller que Camillo et Aniello en sont des pièces bien huilées.